Les camions sur le train

Partagez
avatar
stephane
Routier régional

Nombre de messages : 442
Age : 49
Localisation : Knirits an der Knader
Date d'inscription : 13/04/2014

Les camions sur le train

Message par stephane le Sam 10 Mai - 11:05

L'autoroute A 10 sera-t-elle débarrassée d'ici quelques années des norias de camions à la queue leu leu qui l'encombrent régulièrement dans la traversée de Tours ? C'est l'espoir que laisse entrevoir le projet d'autoroute ferroviaire Atlantique. En libérant une grosse part du trafic sur la ligne TGV actuelle, la mise en service de la nouvelle ligne à grande vitesse (LGV) Tours Bordeaux va permettre au ministère des Transports de réaliser ce vieux projet qui dort dans les cartons depuis de nombreuses années.
L'idée de cette autoroute ferroviaire est simple : plutôt que d'encombrer les axes routiers et tout particulièrement l'A 10, les camions de transports internationaux seront incités à emprunter le rail entre Dourges, à la frontière belge, et Tarnos, aux portes de l'Espagne. Suivant le principe du ferroutage, les remorques seront posées sur des wagons pour effectuer directement le trajet (1.050 km) dans les deux sens. Aujourd'hui, 15 % des camions transitant entre la péninsule ibérique et l'Europe du Nord empruntent déjà le rail via la première autoroute ferroviaire qui relie (depuis 2007) le Luxembourg à Perpignan. A travers le nouvel axe en projet, l'objectif est de capter plus largement un trafic évalué à près d'un million de semi-remorques par an en 2016 , date de la mise en service annoncée de la nouvelle ligne de ferroutage.
En 2019, des convois transporteront 60 remorques
Le 20 mars dernier, l'État a signé un contrat de concession avec la société VIIA Atlantique (une filiale du groupe SNCF) pour l'exploitation de cette nouvelle autoroute ferroviaire. Tout au long du trajet entre la Belgique et l'Espagne, celle-ci empruntera les lignes SNCF déjà existantes. Toutefois, près de 300 M€ d'investissements sont programmés pour la construction des deux terminaux de chargement à Dourges et Tarnos, la mise au gabarit de plusieurs ouvrages d'art et l'acquisition de matériel adapté.
En 2019, des convois d'un kilomètre de long seront en mesure de transporter 60 remorques ; et ce quatre fois par jour. « Sur les 15 premières années d'exploitation, 1,2 million de tonnes de dioxyde de carbone (CO2) devrait être économisé correspondant à 1,1 million semi-remorques », précise le dossier d'enquête publique qui se déroule jusqu'au 5 juin sur l'ensemble du tracé.
En Indre-et-Loire (où les trains ne feront que passer), ce dossier d'enquête est visible dans les mairies de Tours et d'Amboise. Des commissaires seront sur place pour recueillir les observations du public le vendredi 23 mai (à Amboise) et le samedi 24 (à Tours) de 9 h à 12 heures.

La nouvelle république.fr

Encore beaucoup d'argent dépenser pour pas grand chose.
avatar
Jean-pierre
Routier national

Nombre de messages : 897
Localisation : N 50.491371 E 5.856528
Date d'inscription : 13/02/2005

Re: Les camions sur le train

Message par Jean-pierre le Sam 10 Mai - 12:24

Ça me fout dans des rognes ce genre de truc-là  Evil or Very Mad 300 million d'euro pour le train ça ils savent trouver mais pour refaire des infrastructures routiers qui sont pourries dans notre pays ça il n'y a pas.

C'est encre de la magouille, la concession est attribué à une filiale de la SNCF, autrement dit à l'état et autrement dit c'est quelque chose qui ne fonctionnera pas et qui va nous coûter la peau des fesses.

Est-ce qu'il y a moins de camions sur la A9 et A7 depuis l'ouverture de la ligne Bettembourg-Perpignan Question Non il y en a toujours autant est-ce que les rames de train sont pleines ainsi que les terminaux Question Non on le voit tout le temps il n'y a que quelques remorque sur les trains et c'est toujours les mêmes gros transporteurs qui utilisent ce moyens pour transporter de la marchandise qui ne crains pas et qui n'est pas en flux tendu.

Et encore pour le moment nous n'avons pas eu de grèves majeures dans le secteur mais que va-t'il se passer lorsqu'il va y en avoir et que des remorques seront bloqués dans la pampa sans moyen de pouvoir les récupérer Question

Encore une fois le gouvernement français et l'Union Européenne fais joujou au petit train électrique au lieu de faire de vrais structures routière européenne qui pourront réduire drastiquement les coûts du transport.

Le gag c'est qu'ils ne racontent pas que ça goûte une fortune aux contribuables on ne dit à personne que les transporteurs qui mettent leurs remorques sur le train touchent des subventions jusqu'en 2016 et qu'il est fort probable qu'une fois ses subventions fini le coût du transport étant trop élevé les transporteurs reviendront à la route.

L'Union Européenne, avec nos sous bien sur, donne de l'argent au gros transporteurs pour qu'ils mettent leurs remorques sur le train ce qui est une forme, encore une fois, de concurrence déloyale.


_________________
http://routiersympa.forumactif.com/

http://defoulloir.forumactif.com/

http://www.photos-camions.com/

    La date/heure actuelle est Sam 17 Nov - 10:14