Compte pénibilité : union et mobilisation

Partagez
avatar
Jean-pierre
Routier national

Nombre de messages : 897
Localisation : N 50.491371 E 5.856528
Date d'inscription : 13/02/2005

Compte pénibilité : union et mobilisation

Message par Jean-pierre le Sam 31 Mai - 7:46

l'Union des Fédérations de Transport (UFT), qui regroupe les principales organisations professionnelles du transport de marchandises et de personnes (dont la FNTR), exprime son opposition au dispositif du compte pénibilité.

ICI

Le communiqué de presse: ICI

Qu'ils aient peur d'une usine à gaz je peux comprendre, la France est spécialiste de ce genre de truc qui à le don de compliquer singulièrement le fonctionnement des entreprises ainsi même que la vie des citoyens.

Ceci-dit on voit bien que ce ne sont pas les patrons qui sont dans les camions car ils n'ont aucune idée de ce qu'est la pénibilité au travail et ils ne voient pas à quel point les gars sont complètement lessivés après toute une vie passée au volant d'un camion.

Certes le matériel c'est beaucoup amélioré mais le facteur stress c'est également beaucoup développé de nos jours et il faut avoir les nerfs solides pour exercer ce métier pour des salaires qui, si on les ramènent aux taux horaires, sont largement en dessous du SMIG.


_________________
http://routiersympa.forumactif.com/

http://defoulloir.forumactif.com/

http://www.photos-camions.com/

DOUDOU25
Débutant sur la route

Nombre de messages : 76
Date d'inscription : 26/04/2014

Re: Compte pénibilité : union et mobilisation

Message par DOUDOU25 le Dim 1 Juin - 22:52

Rien a foutre de nous nous sommes des numéros moins précieux que les camions que l on conduit  pour eux et c est tout, les chauffeurs ça se remplace pour rien pas un camion .
avatar
Jean-pierre
Routier national

Nombre de messages : 897
Localisation : N 50.491371 E 5.856528
Date d'inscription : 13/02/2005

Re: Compte pénibilité : union et mobilisation

Message par Jean-pierre le Lun 2 Juin - 4:51

Dans la plus part des cas c'est très vrais, ils ont plus de respect pour leur matériel qui est une valeur "matériel" dans le prix d'une entreprise qu'ils n'en ont pour le bétail qui conduit les camions.

Il font juste semblant de ne pas comprendre que c'est l'un des métiers les plus dur au monde et que le taux de mortalité est probablement le plus haut au monde dans une profession courante.

Si il y avait autant de mort chez Renault ou à EDF qu'il y a de mort au volant des camions ça ferait tout un ramdam dans les médias et les syndicats crieraient au scandale.

Chaque année il y a beaucoup de mort parmi les conducteur routier, que ce soit dans leurs couchettes, en roulant ou bien dans les entreprises mais ça n’inquiète personne et ni les syndicats, ni les médias dont la presse spécialisés ne disent un mot sur le sujet.

Ils ne sont là que si il y a un gros accident impliquant les camions alors là oui on les entend ce déchaîner contre les routiers avec toute la violence dont ils sont capables et qui est grande


_________________
http://routiersympa.forumactif.com/

http://defoulloir.forumactif.com/

http://www.photos-camions.com/
avatar
stephane
Routier régional

Nombre de messages : 442
Age : 49
Localisation : Knirits an der Knader
Date d'inscription : 13/04/2014

Re: Compte pénibilité : union et mobilisation

Message par stephane le Mar 3 Juin - 9:29

C'est sans parler des entreprises de transports qui se sont rester bloquer aux années 70, pas moyen de se faire recharger là climatisation par exemple, les pneus usée jusqu'à la corde, les vidanges faite à des intervalles complètement absurde, du matériel ayant pratiquement participé à la bataille des Ardennes, j'en passe et des meilleurs.

Le climat de travail est détestable dans ce job, je serait curieux de savoir combien de personne former à l'année à ce métier y reste réellement, ça ne doit pas faire bien lourd, le stress est omniprésent, la course perpétuel, le tout sur ton dos bien entendu, si tu as le malheur de dépasser là vitesse autorisé le patron te dénonce sans aucune retenu alors que aucun texte de loi n'existe en France pour obligé quelqu'un à dénoncé qui que ce sois, ont se croirais revenu au temps du tonton Adolf et de là gestapo.

Il n'y a pas plus hypocrite qu'un patron il te donne le boulot sans tenir compte de la vitesse à laquelle tu va être obliger de rouler pour faire le boulot, ensuite au moindre soucis c'est la dénonciation avec tous les problèmes qui en découle, si tu respecte là vitesse tu ne veut pas travailler et tu passe pour un fainéant or tu cherche juste à te préserver des amendes, jamais payer par les employeurs qu'en il s'agit de la vitesse, ironie du sort c'est eux qui t'on demander que le boulot sois fait, ensuite il faut bien entendu aussi entendre que si par exemple trois tours ne sont pas fait ce n'est pas rentable, ce qui prouve bien et sous entend que le boulot ne paye pas et que c'est sur le dos du chauffeur que la rentabilité doit se faire, quitte à lui faire prendre des risques parfois complètement inconsidérés.

Alors en effet il en faut des nerfs solide comme des câbles d'acier pour faire ce boulot, il faut vraiment le vouloir car ont est la dernière de m............ tant au niveau salaire qu'au niveau respect que ce sois chez les clients ou au yeux des employeurs, si on y rajoute un salaire de misère que même une femme de ménage débutante gagne surement plus que nous il y a de quoi pleurer à chaudes larmes.

Je déconseillerais à qui que ce sois de se lancer dans se métier.
avatar
Jean-pierre
Routier national

Nombre de messages : 897
Localisation : N 50.491371 E 5.856528
Date d'inscription : 13/02/2005

Re: Compte pénibilité : union et mobilisation

Message par Jean-pierre le Mar 3 Juin - 22:43

Ramener aux taux horaires réel c'est clair qu'une femme de ménage gagne plus qu'un routier même si celui-ci justifie de plusieurs années d'expérience et d'année de boite.

Beaucoup ne voient que le montant total à la fin du mois et confondent frais de déplacement et paye sans tenir compte du nombre réel d'heure qu'ils font.

Je suis comme toi je déconseille complètement aux jeunes de faire ce métier et je suis quasiment sur qu'il y a les deux tiers de jeune qui suivent la formation de conducteur et qui abandonne ou bout de quelques mois et de quelques années.

Ce métier à beaucoup trop changer en peu de temps et franchement je n'y trouve plus aucun plaisir à le faire.


_________________
http://routiersympa.forumactif.com/

http://defoulloir.forumactif.com/

http://www.photos-camions.com/
avatar
stephane
Routier régional

Nombre de messages : 442
Age : 49
Localisation : Knirits an der Knader
Date d'inscription : 13/04/2014

Re: Compte pénibilité : union et mobilisation

Message par stephane le Mer 4 Juin - 16:35

Il faut dire aussi que beaucoup de chauffeurs ont peur de dire quoi que ce sois en face de leur patron car il craignent pour leur emploi, d'autres sont des lieutenants bien dresser par les patrons et sont à leurs soldes, ils sont bien vue et ont pour ainsi dire pignon sur rue, mais eux ne peuvent pas se regardez dans une glace le matin.
avatar
Jean-pierre
Routier national

Nombre de messages : 897
Localisation : N 50.491371 E 5.856528
Date d'inscription : 13/02/2005

Re: Compte pénibilité : union et mobilisation

Message par Jean-pierre le Jeu 5 Juin - 21:13

C'est là tout le problème de nos jours il ne fait pas bon perdre son emploi et beaucoup ne la ramène pas de peur de le perdre.

C'est là aussi ou l'on voit la carence des syndicats qui devraient être-là pour négocier entre le patron et les conducteurs mais ils sont aux abonnés absents et ne représentent qu'eux ou le lobby pro-rail.

Quand aux balances je les méprise au plus haut point c'est pour moi la lie de la société et c'est quelque chose que je ne supporte pas.


_________________
http://routiersympa.forumactif.com/

http://defoulloir.forumactif.com/

http://www.photos-camions.com/

Contenu sponsorisé

Re: Compte pénibilité : union et mobilisation

Message par Contenu sponsorisé


    La date/heure actuelle est Sam 17 Nov - 9:53