Monsieur Denis Hibold (Transports Bouche Phalsbourg) favorable à la taxe de transit

Partagez
avatar
stephane
Routier régional

Nombre de messages : 442
Age : 48
Localisation : Knirits an der Knader
Date d'inscription : 13/04/2014

Monsieur Denis Hibold (Transports Bouche Phalsbourg) favorable à la taxe de transit

Message par stephane le Mar 5 Aoû - 12:16


Denis Hibold, P.-D.G. des Transports Bouché à Phalsbourg (57), attend presque avec impatience l'entrée en vigueur de la taxe de transit. Parce qu'il travaille en Lorraine non loin de la frontière allemande, il espère que sa mise en place rendra les routes françaises moins attractives pour les camions germaniques.


"La taxe de transit est une bonne chose. Je suis peut-être le seul transporteur à penser cela", s'amuse Denis Hibold. Ce transporteur, à la tête des Transports Bouché implantés à Phalsbourg (Moselle) depuis 1997, estime que dans sa région frontalière avec l'Allemagne, la mise en place de la taxe aura au moins le mérite de régler les problèmes de circulation. "Depuis la mise en place de la taxe allemande en 2005, les camions qui auparavant circulaient sur les autoroutes allemandes gratuites se déroutent pour utiliser les routes françaises parallèles aux leurs sur plus de 200 km. Cela leur permet d'économiser le prix de la Maut, leur taxe, mais cela crée des bouchons, notamment aux abords de Strasbourg." Une fois que les routes seront taxées des deux côtés de la frontière, le chef d'entreprise espère bien voir au moins 50% des camions libérer l'espace et les embouteillages se réduire.
Une taxe qui pourrait être plus juste
Il regrette en revanche les choix qui ont été faits concernant la taxe de transit à la française et la compare à la Maut allemande. "En Allemagne, il y a égalité de traitement. Tout le monde paye la même chose sur les routes concernées. Mais en revanche on prend en compte les normes de pollution des véhicules. Les vieux camions payent davantage que les camions récents et donc plus propres. En France, les véhicules les plus propres ne seront guère avantagés, c'est regrettable." Il a bien conscience que le nombre de routes concernées augmentera avec les années. "En Allemagne, depuis la mise en place de la taxe, on a rajouté 1.000 km de nationales qui sont désormais également taxées. Cela n'a pas posé de problème." En France, il n'y a pas de raison que ce soit différent et si c'est un moyen pour régler les problèmes de financement de l'entretien du réseau ou de son extension, il n'y voit pas non plus d'objection.

En première position pour la concurrence du low cost

Ce qui inquiète davantage le patron des Transports Bouché - 52 personnes dont 36 chauffeurs - c'est la concurrence des entreprises embauchant des chauffeurs low cost. "Etant frontaliers, nous sommes en première position lorsqu'ils arrivent chez nous." Pour autant, il assure que les transporteurs qui embauchent de la main-d'œuvre bon marché ne cassent pas les prix, mais font des marges plus importantes. Ce qui lui pose problème, c'est qu'il a des salariés français qu'il compte bien garder. Il doit faire avec des charges trop élevées. "Nous grossissions et embauchions régulièrement un peu tous les ans entre 1998 et jusqu'au début de la crise en 2008, mais maintenant on recule." Pour faire face à la charge de travail, il préfère désormais jouer la prudence et avoir recours à l'intérim. "Cela nous donne de la souplesse, mais cela coûte encore plus cher !" Aussi, malgré un volume d'activité honnête, il constate en faisant son bilan qu'il lui manque quelques pourcents sur les prix "pour pouvoir être zen". Et s'il s'en sort, c'est parce qu'il a d'autres activités que le transport. "Nous faisons de la logistique et du dépannage. En transport routier, on a du mal à gagner de l'argent. En tout cas sur nos marchés. Nos résultats sont en dessous de ce qu'ils devraient être", regrette le dirigeant de cette entreprise familiale.
Valérie Chrzavzez

Flasch Transports
avatar
Jean-pierre
Routier national

Nombre de messages : 897
Localisation : N 50.491371 E 5.856528
Date d'inscription : 13/02/2005

Re: Monsieur Denis Hibold (Transports Bouche Phalsbourg) favorable à la taxe de transit

Message par Jean-pierre le Ven 8 Aoû - 23:46

Dans sa position il n'a pas tord mais ce n'est pas valable pour l'ensemble du pays, il est évident qu'en Alsace ça désengorgerait la région ce qui ne serait pas un mal mais il oublie quand même que ce sont les petits transporteurs en régional qui seraient pas mal pénalisé et je ne suis pas sur que ceux-ci résisterait à la pression finacière d'autant que les étranger ont le droit de faire du cabotage et là c'est très facile d'être dans la loi puisqu'ils peuvent très vite traverser des frontières.


_________________
http://routiersympa.forumactif.com/

http://defoulloir.forumactif.com/

http://www.photos-camions.com/

    La date/heure actuelle est Dim 22 Avr - 20:25